Mailing List



Se désinscrire
Une supérette cherche à développer ses ventes de pains…

…qui stagnent malgré le développement de l’activité générale du magasin.

Ce magasin est livré en pain cuit 1 à 2 fois/jour. Manque de fraîcheur, assortiment réduit, invendus ou rupture : la clientèle boude le rayon.
Le magasin ne dispose pas de capacités d’investissement pour créer un point chaud.

Solution apportée :

BPA propose un contrat de mise à disposition d’un four en contrepartie de la fourniture exclusive de pain précuit frais.
Peu exigeant en main d’œuvre, simple, le système permet de « coller » aux ventes : plus de rupture ni d’invendus.

Résultat :

Sans investissement le magasin peut proposer à ses clients du pain chaud toute la journée.
Les ventes progressent instantanément, la satisfaction des clients est totale.